Histoire  
L'origine du patinage remonte à la nuit des temps. Un os mince monté sur un bloc de bois datant de plus de deux mille ans le prouve. Toutefois, il faudra attendre jusqu'au début du 20ième siècle pour trouver un patin constitué d'une lame de fer montée sur une bottine.

La fondation officielle du Club de patinage artistique de Rimouski date l'hiver 1968, lorsque le Club est devenu membre de l'Association canadienne de patinage artistique. Officieusement, les premières séances de patinage avaient débuté en novembre 1967.
L'histoire du Club s'écrit en parallèle avec le développement du patinage artistique au Québec francophone car, auparavant, ce sport était le privilège de l'élite anglo-saxonne. L'exception confirmant la règle, le nom de Monsieur Albert Leclerc est indissociable du patinage artistique au Québec et surtout à Rimouski. Durant ses études en architecture à Montréal, Monsieur Leclerc s'adonne au patinage artistique et devient l'un des patineurs les plus connus au Québec. Après quelques années à Québec, il déménage à Rimouski en 1943. Jusqu'en 1967 il ne cesse de promouvoir le patinage artistique à Rimouski. En 1949, Rimouski reçoit nulle autre que Barbara Ann Scott, la championne du monde et médaillée d'or olympique. Monsieur Leclerc est sans contredit le "Père du patinage artistique à Rimouski ". 

Monsieur Leclerc fonde le club actuel qui compte, en novembre 1967, huit adultes et 24 jeunes de 7 à 17 ans. Dès l'année suivante, on dénombre 89 inscriptions puis 150, ensuite 170 jusqu'à 200 en 1973. Depuis, le Club s'est stabilisé à plus ou moins 160 patineurs. Les noms de trois patineuses sont à jamais gravés dans l'histoire du Club : Sonia Arseneault, Catherine Roussel et Julie Laporte, qui sont décédées dans un tragique accident d'auto à Bic. Elles se rendaient participer à une activité du Club de patinage artistique de St-Fabien. 
D'une heure de glace en 1967 on passe à 3, puis à 5, à 6, à 9, jusqu`à 23 en 1976. C'est une discipline exigeante et encore aujourd'hui, les heures de glace doivent être planifiées avec rigueur. 

Au début, l'enseignement est assuré par monsieur Leclerc assisté d'Anne, Christiane, Jacqueline et Victor Corbin, de même que Danielle Thériault et Antoine Deschênes, tous qualifiés en tant qu'entraîneurs amateurs lors d'une clinique de l'Association canadienne à Québec. En plus, à partir de 1970, des entraîneurs de Québec et Montréal viennent à Rimouski les fins de semaine enseigner aux élèves les plus avancés. Le premier fut monsieur André Montembeault de Québec. Plusieurs de ces élèves deviendront eux-mêmes des entraîneurs professionnels ce qui permettra au Club, au fil des ans, de combler la demande très forte, si bien que le Club de Rimouski fut l'un des seuls clubs au Canada à offrir tous les programmes de l'Association canadienne dans les années 90. De plus, le club de Rimouski a essaimé partout dans la région et ses entraîneurs ont favorisé la fondation de la grande majorité des clubs dans le Bas St-Laurent, la Gaspésie et ce,jusqu'aux Iles de la Madeleine. 
La liste serait trop longue pour énumérer tous les patineurs qui ont fait honneur au Club dans des compétitions, tant au niveau régional, provincial, national, international et même jusqu'à l'or Olympique. Le Club de patinage artistique de Rimouski peut s'enorgueillir de dépasser largement son quota de champions et de championnes à tous les niveaux. 

Rendons hommages aux dizaines d'entraîneurs, aux centaines de bénévoles, passionnés de patinage artistique, qui ont permis à des milliers de jeunes de nourrir leurs rêves, de former leur personnalité et de grandir tout en s'amusant. 

Texte : Antoine Deschênes